Association

Organisation Non Gouvernementale (ONG) médicale, Médecins du Monde Suisse agit sur le terrain pour rétablir un accès durable à la santé en faveur des personnes exclues, en Suisse et à l’international. Le siège principal de l’organisation est à Neuchâtel, un bureau est situé à Genève. Fondée en 1993, l’association Médecins du Monde Suisse est l’une des 15 associations du réseau international de Médecins du Monde.

Médecins du Monde Suisse s’inscrit dans un contexte international en privilégiant une approche programmatique en lien avec la société civile suisse. Elle développe un cadre conceptuel et opérationnel particulier pour les contextes en crise chronique et/ou en conflits, gérant l’urgence quand elle se présente mais en privilégiant des stratégies de développement sur le long terme. Elle privilégie une approche directe tout en articulant ceux-ci étroitement avec des partenaires locaux, garants de durabilité et fait le choix stratégique d’axer ses programmes en santé materno-infantile pour les populations exclues.

 

5362

Nos priorités d’action

Médecins du Monde Suisse agit pour rétablir un accès durable à la santé en faveur des personnes exclues, en Suisse et à l’international. Deux piliers principaux constituent l’action sur le terrain :

  • La santé de la mère et de l’enfant (Santé Sexuelle Reproductive et Santé de l’Enfant – SSRE)
  • Les activités innovantes, à savoir les actions spécifiques aux contextes de crises et conflits ainsi qu’un programme en soins palliatifs pédiatriques.

La santé de la mère et de l’enfant

Le programme en santé de la mère et de l’enfant, la SSRE (Santé Sexuelle Reproductive et Santé de l’Enfant), couvre la majorité des implications de Médecins du Monde Suisse, particulièrement à l’international. Ces activités se réalisent dans les aspects de prévention, de promotion, curatifs, et palliatifs, ceci pour une population-cible clé : les exclus.

Médecins du Monde Suisse assure une offre de soins globale, suivant les différentes étapes de la vie de la mère et de l’enfant. Son intervention, le long du chemin des soins, s’étend à la famille, à la communauté ou dans les structures sanitaires.

L’axe programmatique principal de Médecins du Monde Suisse vise le renforcement du continuum des soins dans le temps et dans l’espace, en matière de santé sexuelle, reproductive et santé de l’enfant. Ainsi, le programme se concentre sur les besoins médicaux non couverts ou moins bien couverts sur ce continuum, de manière à combler les discontinuités et à garantir une approche intégrée favorisant une continuité de l’offre de services. Cette stratégie nécessite, au préalable, une analyse approfondie du contexte d’intervention et du système sanitaire, afin de cibler les besoins de manière appropriée et de fournir une réponse adéquate.

Cette conception met également en cohérence les aspects curatifs et préventifs de l’action en santé.

  • Le continuum des soins dans le temps suppose les étapes suivantes : pré grossesse, grossesse, naissance, post-partum, nouveau-né, enfant
  • Le continuum des soins dans l’espace comprends : les individus, les familles, les communautés, les structures santé (de 1er et 2e  échelon)
tableau_continuum

Dépliant Le chemin des soins

L’innovation

Médecins du Monde Suisse a fait le choix stratégique de consolider son potentiel d’innovation, pilier fondamental de son action. Ce pilier explore de nouvelles problématiques et de nouveaux programmes pour Médecins du Monde Suisse pouvant enrichir son expérience et à terme consolider son programme SSRE. L’innovation s’articule autour de deux aspects principaux :

  • Le renforcement de l’expertise de Médecins du Monde Suisse dans les contextes de crises
  • L’exploration d’un nouveau volet de santé, les soins palliatifs pédiatriques et la prise en charge de la douleur

Médecins du Monde Suisse privilégie des programmes répondant à une certaine spécialisation et s’accompagnant d’une hausse de la qualité, plutôt que des actions destinées à une large population et touchant divers secteurs à la fois. Le défi est de cibler une population en nombre suffisant pour induire des impacts en termes de santé publique, tout en restant centré sur une thématique spécifique : la santé sexuelle, reproductive et la santé de l’enfant (SSRE).

De par son autonomie, sa taille, la flexibilité de son dispositif et sa spécialisation, Médecins du Monde Suisse détient un potentiel d’innovation important, tant au niveau de l’approche et des partenariats, qu’en termes d’axe programmatique et d’activités. Médecins du Monde Suisse part toujours de l’analyse des besoins ressentis et objectivés pour définir ses interventions et s’abstient de réponses standards ou clé en main et limite la reproduction systématique d’interventions. Médecins du Monde Suisse cherche ainsi à développer des solutions innovantes y compris autour de problématiques de santé sensibles culturellement ou politiquement. Le dialogue politique et le réseautage permettent ensuite de partager et de valoriser ces réponses. En questionnant son propre système de santé, Médecins du Monde Suisse a développé une capacité d’analyse et de réponses innovantes. L’organisation peut ensuite mettre ce savoir-faire au service des communautés où elle intervient. Une approche de proximité avec les populations touchées par nos programmes, des partenariats solides avec des associations bien enracinées sur le territoire et des activités construites autour des besoins rencontrés sont les caractéristiques principales de l’intervention de MdM Suisse qui la rendent innovante et pertinente.

Nos principes d’action

Comme en médecine, chaque acteur humanitaire devrait, avant toute intervention, se questionner sur la toxicité de son action. Y a-t-il un risque que le fait d’intervenir soit plus nuisible que de s’en abstenir, y compris par rapport aux approches des autres acteurs de l’aide présents dans la région ? Médecins du Monde Suisse apporte une attention particulière à l’application de ce principe et au cadre éthique qui en découle. L’organisation le partage également et n’hésite pas si nécessaire, à témoigner et à dénoncer les acteurs qui ne le respectent pas.

L’action de Médecins du Monde Suisse s’inscrit dans une logique de développement à long terme. L’association conçoit ses interventions dans une durée cohérente avec la nature de ses activités, c’est-à-dire sur plusieurs années. L’approche de Médecins du Monde Suisse vise l’autonomisation et la pérennisation des structures médicales, ainsi que des activités communautaires. Dans ce sens, l’organisation renforce les capacités des autorités sanitaires à gérer durablement les ressources qui sont allouées dans le cadre des programmes et à les faire évoluer.

Médecins du Monde Suisse aborde ses programmes de manière globale et holistique et s’assure de la complémentarité des actions. En effet, si l’objectif poursuivi concerne avant tout l’accès à des soins de qualité pour les populations vulnérables, dans le souci d’agir sur tous les déterminants de la santé, Médecins du Monde favorise également des programmes sectoriels dont les activités permettent la mise en relation d’acteurs aux compétences complémentaires : eau et assainissement, génération de revenus, éducation, etc.

Dans sa thématique d’intervention spécifique qu’est la santé génésique, Médecins du Monde Suisse privilégie l’approche bottom-up. En effet, les problèmes collectifs de santé sont analysés en tenant compte d’un diagnostic objectivé des professionnels de santé, à partir notamment des indicateurs de santé-clé, mais également, et peut-être davantage, en tenant compte d’un diagnostic perceptuel des populations concernées.

Médecins du Monde Suisse considère qu’il revient à l’Etat de garantir le bon fonctionnement du système de santé, c’est-à-dire l’ensemble des dispositions législatives et réglementaires destinées à satisfaire les besoins de la population en matière de santé, ainsi que l’ensemble des administrations, personnels et équipements qui y contribuent. Il est évident que ces obligations ne peuvent pas être les prérogatives d’organisations par définition non-gouvernementales.

MdM Suisse tient à apporter aux différents partenaires une valeur ajoutée, à travers de son équipe opérationnelle siège et terrain, aux analyses techniques des Responsables de Mission (RM) au bénéfice d’une expertise technique et médicale. Il n’agira par conséquent pas comme bailleur de programmes exécutés par des partenaires, mais bien comme partenaire à part entière apportant son expérience et son expertise, à travers le siège et une équipe sur le terrain.

En accord avec ces principes d’interventions généraux, les principes d’actions de Médecins du Monde, en matière de santé, visent ainsi:

  • Une réponse adaptée aux priorités de santé en matière de santé sexuelle, reproductive et santé de l’enfant
  • Un renforcement des services de santé, des ressources humaines, des soins, de leur qualité, efficacité, accessibilité et de l’équité
  • Une combinaison des volets curatifs, préventifs et promotionnels de la santé
  • Un renforcement des moyens d’agir des communautés locales

Le comité

 

  • Dr Sylvie BAILAT Présidente
  • Franklin THÉVENAZ Vice-président
  • Dr Dominik Schmid Vice-président
  • Thierry TSCHOUMY Secrétaire général
  • Françoise JEANNERET Trésorière
  • Pr Nago HUMBERT Membre, président fondateur
  • Dr Frédérique JACQUERIOZ Membre
  • Vanessa PINI Membre
  • Noëlle Rodembourg Membre
  • François RUBIO Membre
  • Dr Barbara Suter Membre
  • Dr Cécile Choudja-Ouabo Membre

Le siège

  • Max MOREL Directeur
  • Yago BOTER Chef des projets internationaux
  • Janine DERRON Responsable projets nationaux
  • Morgane ROUSSEAU Responsable projets internationaux
  • Laure PÉRICHON Responsable projets internationaux
  • Antoine MORATA Responsable communication
  • Flore DONATI Responsable recherche de fonds
  • Léa CHAILLET Assistante recherche de fonds
  • Marie WITTWER PERRIN Responsable ressources humaines
  • Valérie CLERC Chargée de projet
  • Alex SANTOS Assistant administration
  • Daniel MVOGO Responsable de la gestion financière
  • Melissa ANDERSON Assistante communication

Publications