Lutter contre les violences faites aux plus vulnérables

Au Bénin, le projet Violence basée sur le genre (VBG) répond à une nécessité de prise en charge globale des femmes victimes de violences et la mise en place de mesures préventives, notamment en milieu scolaire, pour créer un environnement sûre pour les filles. La violence en milieu scolaire n’est pas déconnectée aux violences exercées dans d’autres secteur de la vie des enfants : dans la famille, la communauté et la société. Le projet appuie et accompagne la promotion de la santé des filles et des femmes victimes à travers une approche intégrée et adaptée aux réalités du pays.

Le projet bénéficie directement à 2800 personnes. Il s’inscrit dans la continuité de son intervention auprès des populations vulnérables des bidonvilles environnant le grand marché de Dantokpa, à Cotonou : les filles mères, les enfants, leurs parents et les communautés des quartiers. L’approche de promotion de la santé, déjà développée au sein des projets de Médecins du Monde Suisse au Bénin, est  aujourd’hui renforcée grâce à l’intégration transversale de la thématique VBG. Le volet sanitaire permet d’uniformiser la prise en charge et offre une réponse de qualité dans les centres intégrés de prise en charge des victimes déjà existants principalement à Cotonou mais également à Abomey et Parakou.

Le projet est construit sur trois axes : l’information et la sensibilisation des femmes et des communautés, une prévention et une prise en charge spécifique en milieu scolaire ainsi qu’un accès aux soins de qualité pour les victimes.

Les activités d’information et de sensibilisation ainsi que les actions réalisées en milieu scolaire sont mises en œuvre à Cotonou, autour du grand marché de Dantokpa. Les actions sanitaires, notamment la distribution du matériel consommable, sont réalisées dans les centres intégrés de Cotonou, de Parakou et d’Abomey, hébergés dans les Centres Hospitaliers Départementaux que Médecins du Monde Suisse a déjà renforcé pour la prise en charge de la drépanocytose.

La violence basée sur le genre concerne la majorité des béninoises

Les crimes sur les filles sont graves et impactent l’ensemble du parcours de vie : ils englobent les souffrances physiques et mentales. Au Bénin, la violence basée sur le genre (VBG) concerne la majorité des femmes et des filles : 69% des béninoises disent avoir subi au moins une fois dans leur vie une violence.

Si la thématique de l’égalité des sexes a acquis une grande visibilité depuis plus d’une dizaine d’années, le thème de la violence faite aux femmes est resté encore peu abordé dans les politiques de développement. Les nouveaux objectifs de développement durables fixés par l’ONU pour l’horizon 2030 ciblent clairement ce sujet. L’objectif 5 « Parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles » précise la volonté « d’éliminer de la vie publique et de la vie privée toutes les formes de violence faites aux femmes et aux filles, y compris la traite et l’exploitation sexuelle et d’autres types d’exploitation ».

Depuis début 2015, Médecins du Monde soutien la Maison du Soleil, une structure d’accueil qui propose une prise en charge globale pour les jeunes filles mères et leurs bébés. A travers le suivi, notamment psychologique et juridique, des filles, Médecins du Monde s’engage avec force pour lutter contre de l’ampleur du phénomène des viols, des incestes et des « incitations à la débauche » subis dans certains quartiers difficiles de Cotonou. La Maison du Soleil est quotidiennement confrontée à la difficulté de devoir refuser, par manque de places disponibles, la prise en charge de certaines filles pourtant référées par la police des mineurs. Médecins du Monde a également pu prendre conscience des faibles capacités des structures de santé pour prendre en charge de manière appropriée ces victimes sur le plan médical. Fort de ces constats, le projet VBG permet de travailler plus globalement sur cette population doublement exclue du système : les femmes et les filles victimes de violences.

 

 

Votre engagement sauve des vies !

Les autres projets du pays

  • La Maison du Soleil
  • Avec les enfants dans le marché de Dantokpa
  • Anticiper l'urgence