Le Mexique a été l’un des pays les plus durement touché par la pandémie de COVID-19. En 2021, il figurait parmi les 4 états comptant le plus de décès liés au Covid-19 dans le monde. Au sud du pays, dans le département du Chiapas, le taux de vaccination reste très faible tout comme le nombre de tests par personne.

Depuis l’été 2021, la clinique mobile sillonne les quartiers de San Cristóbal de la Casas. Chaque semaine, la population bénéficie d’une prise en charge gratuite et de qualité dans un espace sûre et confidentiel. Le véhicule de Médecins du Monde propose des consultations, des tests Covid-19, oriente et référence les patient.e.s

En 2021, l’équipe de MdM Suisse avait déjà assuré plus de 1000 consultations médicales, s’est occupée de 200 cas de santé mentale et a identifié et référé les patient·e·s victimes de violences basées sur le genre. Une réponse efficace, mobile et au plus près des besoins de la population.

Mesures d’hygiène devant la clinique mobile. © Pierre-W Henry / MdM Suisse

Les effets dévastateurs de la pandémie

Médecins du Monde Suisse travaille sur le renforcement des soins de santé primaires, la sensibilisation et les mesures de prévention. Nous soutenons également le ministère de la santé local et nous renforçons la détection et la prise en charge des cas légers pour soutenir un système de santé trop souvent surchargé.

L’engagement de MdM Suisse porte également sur lutte contre les effets négligés qui ont accompagné une situation d’urgence.  Dans un contexte de grande précarité où seulement 30% de la population est vaccinée, la pandémie a infligé à la population des conséquences lourdes.  La santé mentale  est une grande préoccupation au Chiapas et l’augmentation de la violence exerce une pression quotidienne sur les habitant.e.s. La clinique mobile est une réponse adaptée aux besoins et offre un suivi régulier et une présence bienvenue dans toute la municipalité de San Cristóbal de las Casas.

Au Chiapas, les discriminations raciales et sociales agissent comme une barrière d’accès aux soins très importante. Dans un climat anxiogène où la violence est trop souvent la norme, nombreux sont les habitants qui refusent de se rendre dans un établissement médical pour recevoir une assistance. L’approche de MdM Suisse, au Mexique et ailleurs, est d’aller à la rencontre des personnes les plus vulnérables pour leur garantir un accès à la santé de qualité. Au centre ville ou dans la périphérie, le choix d’un véhicule permet de porter une attention particulière aux populations les plus fragilisées en allant directement à leur rencontre.

Consultation dans la clinique mobile © Pierre-W Henry / MdM Suisse

Un projet global

Le projet s’adresse à plus de 184’000  bénéficiaires, habitant.e.s de la ville. Plus largement, les activités liées à la réponse d’urgence de MdM Suisse touche jusqu’à 388’000 bénéficiaires indirects, incluant la périphérie de la municipalité de San Cristóbal de la Casas. La stratégie privilégie une approche globale de la prise en charge :

  • Nous assurons un diagnostic pertinent et fournissons une assistance médicale appropriée et un suivi régulier de la population. Le référencement vers les établissements de santé impliquent les structures médicales locales.
  • Nous fournissons une assistance en matière de santé mentale aux patients diagnostiqués positifs au Covid-19. Une attention particulière est assurée pour les survivant.e.s de violences basées sur le genre.
  • Nous sensibilisons la population aux questions liées au Covid-19. Le lien entre violences et pandémie est une préoccupation constante.
  • Nous impliquons les bénéficiaires du projet dans l’auto-surveillance de leur état de santé et leur fournissons des outils et des informations pertinentes.
  • Nous renforçons la réponse du ministère de la santé dans ses mesures exceptionnelles nécessaires en temps de pandémie.
  • Nous documentons toutes les informations pertinentes pour le développement d’un protocole Covid-19.

Distribution de matériel de protection à l’Hospital basico comunitario, Chamula © Pierre-W Henry / MdM Suisse

San Cristóbal de las Casas

Avec plus de 200’000 habitant.e.s, San Cristóbal de las Casas est la principale zone urbaine de la région « Los Altos ». La moitié du territoire est classée zone d’attention prioritaire en raison des indices de pauvreté et des facteurs de marginalisation élevés auxquels la population est confrontée. Les autorités sanitaires ne disposent pas d’installations appropriées pour traiter et isoler les patients atteints du COVID-19 et de nombreuses personnes ne peuvent pas se faire tester en raison du coût élevé des tests; les habitant.e.s sont également précarisés par l’absence de test lors des pics et un système de soin inégalitaire. Ces entraves d’accès renforce un système discriminatoire  et élitiste au sein de la population.

La clinique mobile dans le centre ville de San Cristóbal de las Casas © Pierre-W Henry / MdM Suisse

 

Les autres projets avec cette thématique

  • Prévenir la violence basée sur le genre au travers de la promotion des relations égalitaires entre hommes et femmes
  • Sensibilisation et accompagnement en santé mentale face au Covid-19
  • Prévention du suicide chez les jeunes
  • Enfants et détention