Au cours des dernières années, les violences basées sur le genre (VBG) n’ont cessé d’augmenter sur l’ensemble du pays. 10 femmes sont assassinées chaque jour et 7 femmes sur 10 déclarent avoir subi de la violence au moins une fois au cours de leur vie. Au Chiapas où MdM Suisse est présent, 44% des femmes de plus de 15 ans signalent avoir subi des actes de violence émotionnelle, économique, physique, verbale ou sexuelle. Les actes de violence sont perpétrés le plus souvent au sein du couple, en milieu familial, scolaire ou professionnel.

A San Cristóbal de las Casas, Médecins du Monde s’engage dans les écoles, les quartiers et les communautés et auprès des professionnel·le·s de la santé. Prévenir et sensibiliser, prendre en charge et accompagner : nos activités développent une culture de la non-violence.

El Hogar Comunitario

Avec notre partenaire, El Hogar Comunitario – le foyer communautaire, nous offrons une prise en charge pour les jeunes femmes enceintes exposées aux violences. Le foyer favorise l’autonomisation, l’égalité et offre un lieu de protection, avant et après la naissance. Salle d’accouchement, espace de vie, ateliers et sensibilisation, depuis plus de 20 ans, El Hogar Communitario propose un accompagnement adapté pour les jeunes mamans issues très souvent des communautés indigènes.

El Hogar comunitario, un lieu sûr pour les jeunes mères de San Cristóbal ©Pierre-W Henry / MdM Suisse

Formation du staff médical

Nous formons le staff médical des institutions publiques de santé sur la prise en charge et le traitement respectueux des patientes victimes de violences obstétriques et de violences sexuelles. Les ateliers participatifs sont au cœur de notre action et connaissent un succès important. Les équipes médicales, femmes et hommes confondus, sont sensibilisées et acquièrent des outils importants pour lutter contre les violences et s’engager pour un traitement respectueux des patients

Atelier avec le personnel de santé de l’Hôpital de la femme © Pierre-W Henry / MdM Suisse

Pour une masculinité positive

Nous menons un important travail de sensibilisation portant sur les relations égalitaires et les formes de masculinité non-violente. Dans les quartiers les plus précarisé, notamment le quartier nord de San Christóbal de las Casas, notre action préventive implique la participation des femmes et des hommes afin d’opérer une transformation durable des normes sociales et de favoriser des relations de genre équitables.

Tournoi de football et sensibilisation dans les quartiers de San Crisóbal © Pierre-W Henry / MdM Suisse

Au plus près des habitant·e·s

Dans les quartiers de la « Colonia Maya » et de Cuxtitali, nous développons des activités avec les habitants pour endiguer la violence et défendre les droits des femmes. Notre approche est fondée sur le dialogue, l’écoute et la solidarité. Ateliers de théâtre ou de photographies, sensibilisations et prise en charge des violences, nous travaillons au quotidien avec la population.

San Cristóbal de las Casas, 200’000 habitants © Pierre-W Henry / MdM Suisse

La pandémie, accélérateur des violences

La pandémie de Covid-19 a créé un climat favorable aux violences basées sur le genre. Dans ce contexte de crise sociale, l’inactivité des hommes génère trop souvent un sentiment de frustration et d’impuissance qui remet en cause l’essence même de leur masculinité. La consommation d’alcool et de drogues laisse place à des abus et des comportements violents. Notre clinique mobile offre un espace sûr et de qualité pour des consultations psychosociales et une prise en charge en santé mentale.

Sensibilisation et prise en charge devant la clinique mobile © Pierre-W Henry / MdM Suisse