La pleine jouissance des droits à la santé sexuelle et reproductive reste un défi dans la société béninoise. Plusieurs barrières entravent la réalisation de ce droit fondamental. Elles sont d’ordre socio-culturel, économique, géographique et légal. Les taux de nuptialité, de grossesses et de fécondité précoces sont très élevés chez les adolescent.e.s et jeunes. Ces derniers adoptent également de nombreux comportements à risque qui nuisent à la jouissance de leurs droits à la santé sexuelle et reproductive. Les femmes qui souhaitent différer ou éviter une grossesse n’ont toujours pas accès à une contraception sûre et efficace et le nombre de femmes et de jeunes filles qui décèdent chaque année suite à un avortement pratiqué hors de tout cadre médical ne cesse d’augmenter.

Grâce au projet RESPECT, Médecins du Monde fait la promotion du continuum de soins en santé sexuelle et reproductive en intégrant une démarche communautaire qui met en réseau les associations de la société civile, les organisations communautaires, ainsi que les autorités sanitaires.

Nathalie Desautels, coordinatrice générale au Bénin

 

Médecins du Monde intervient pour soutenir et renforcer les systèmes publics de santé en tant que garant de l’accessibilité du droit à la santé, y compris celle sexuelle et reproductive. L’absence d’un véritable programme multi acteurs de communication sur la santé sexuelle et reproductive des jeunes et adolescent.e.s pousse cette cible à se tourner vers des sources peu crédibles que sont les pairs, les médias conventionnels ou les réseaux sociaux.

Objectif

Accroître la jouissance des droits relatifs à la santé pour les personnes en situation de vulnérabilité, en particulier les adolescentes et les jeunes femmes.

Le Programme RESPECT donne aux jeunes et adolescent.e.s les informations dont ils ont besoin pour adopter des comportements sexuels responsables et développer les aptitudes nécessaires à une bonne résilience face aux abus et aux violences. Loin de constituer un obstacle au respect des normes religieuses et valeurs culturelles en matière de pratiques et de comportements sexuels, le projet informe les jeunes et les adolescent.e.s sur les comportements à avoir dans les différentes relations sociales pour préserver leur dignité et maintenir la paix et la cohésion sociale.

Les objectifs du projet RESPECT :

  • Rendre accessible les méthodes contraceptives modernes chez les jeunes de 15 à 24 ans
  • Améliorer l’accès à des services de qualité en santé sexuelle et reproductive pour les adolescent.e.s et les jeunes de 10 à 24 ans
  • Augmenter le nombre d’adolescentes et de jeunes filles des régions ciblées ayant accès à des services de santé sexuelle et reproductive, y compris à des méthodes modernes de contraception de qualité, adaptées, inclusives et équitables
  • Déployer un plaidoyer actif des organisations travaillant pour les droits des femmes et des filles, ainsi que des autorités sanitaires
  • Assurer la prise en charge des violences basées sur le genre dans les différents services de santé

Contexte

Alors que dans les domaines de la scolarité et de l’économie, le PNUD relève des progrès remarquables en matière d’égalité de genre au Bénin, des inégalités criantes perdurent dans le domaine de la santé. Ainsi, l’accès aux soins de santé sexuelle et santé reproductive (SSR), la lutte contre l’exploitation et les violences sexuelles basées sur le genre ainsi que la lutte contre la discrimination des populations les plus vulnérables sont des priorités incontournables pour le pays. Avec 33.3% de jeunes âgés de 10 à 24 ans en 2016, le Bénin n’a pas encore réalisé sa transition démographique. Il est caractérisé par une sexualité, une fécondité, et une nuptialité précoce. Les adolescentes constituent le groupe d’âge ayant le plus faible accès aux méthodes contraceptives modernes avec une prévalence de 4,9% pour les 15-19 ans. Ces problèmes découlent de la méconnaissance et du non-respect des droits sexuels et reproductifs des jeunes et des adolescents.e.s, du manque d’engagement des parents pour la sexualité de leurs enfants et du manque d’engagement politique.

 

Sensibilisation dans le nord du Bénin

Les autres projets avec cette thématique

  • Prévention et prise en charge des grossesses précoces
  • Amélioration de la santé materno-infantile
  • P.A.S.S. = Prévention et Accès aux Soins pour les travailleuses et travailleurs du Sexe