En Suisse romande, on estime que 500 femmes et 1’500 hommes vivent dans la rue. Les conditions de vie des personnes sans-abri sont extrêmement précaires et les exposent à davantage de problèmes de santé physique et psychique.
Isolées, sans accès au logement et sans suivi médical régulier, les personnes sans-abri appréhendent trop souvent d’approcher les structures de soins adaptées. Les conséquences sont désastreuses pour les personnes vulnérables, en particulier durant cette période de pandémie de coronavirus.

La réponse de Médecins du Monde

Face à la difficulté d’accès aux soins de santé pour la population des personnes sans-abri, Médecins du Monde propose une permanence composée d’une infirmière et d’un infirmier au sein des structures d’accueil d’urgence du canton de Vaud. Le projet est le résultat d’une initiative de plaidoyer des structures d’accueil du canton de Vaud, qui ont sollicité Médecins du Monde Suisse en 2019 pour dessiner et mettre en œuvre les activités.

Sur le terrain, la présence de Médecins du Monde dans les centres d’accueil doit permettre aux sans-abri de bénéficier d’un accès facilité, anonyme et sans rendez-vous avec un professionnel de la santé.

Reportage de Canal Alpha à Yverdon

Soigner l’injustice

Le rôle du personnel soignant est d’évaluer les problématiques de santé, soigner, écouter, rassurer, orienter, répondre aux questions, sensibiliser, dépister, conseiller ou identifier les situations de risques. Les consultations offrent également un espace de parole à des personnes qui sont pour la majorité dans une situation de vie très précaire.

Promotion de la santé

La permanence infirmière endosse un véritable rôle de promotion de la santé, pendant laquelle l’infirmière et l’infirmier évaluent des situations extrêmement complexes et jouent un rôle de mise en réseau interdisciplinaire de santé et de référencement auprès d’un réseau de médecins bénévoles et des structures de soins publiques.

Plaidoyer

En étroite collaboration avec les structures établies à Lausanne, Vevey et Yverdon-les-Bains, Médecins du Monde plaide pour donner une visibilité à la cause de l’accès à la santé pour la population sans-abri. L’expérience du travail réalisé dans les lieux d’accueil permettra de documenter la situation sanitaire des personnes sans-abri dans les villes d’intervention afin de permettre une meilleure sensibilisation et un plaidoyer pour l’accès aux soins pour toutes et tous.
Un projet de santé publique Les consultations dans les centres d’hébergement ont pour effet de réduire le recours aux urgences dans les hôpitaux, cette diminution est évaluée à 30 %. Par conséquent, cette prise en charge dite de bas seuil, améliore la qualité des soins et bénéficie à l’ensemble de la population.

S'engager et faire un don