Briser les tabous pour favoriser la santé

Santé sexuelle et lutte contre les violences basées sur le genre en Haïti

Dix ans après le séisme qui a ravagé Haïti, Médecins du Monde Suisse continue de travailler étroitement avec la société civile dans la région goâvienne pour améliorer la santé des mères et des enfants ainsi que pour renforcer la lutte contre les violences basées sur le genre.

En partenariat avec l’association Espoir des Femmes Haïtiennes (EFH), nous avons conduit des ateliers participatifs pour définir les priorités du projet. Aujourd’hui, nous avons élargi les cours de sensibilisation et d’éducation à la santé sexuelle à davantage d’écoles en zone rurale. Les communautés ont également exprimé la volonté de développer leurs compétences en termes de coordination ainsi qu’en matière de santé sexuelle et de prise en charge des personnes ayant subi des violences.

Médecins du Monde Suisse s’engage sur l’île depuis 1995. Suite au séisme du 12 janvier 2010 et aux diverses autres catastrophes naturelles, la réponse aux urgences s’est imposée. Nous avons coordonné la réhabilitation de structures sanitaires et la prise en charge du choléra. Depuis 2017, nous priorisons la santé sexuelle et reproductive, la santé de l’enfant ainsi que la lutte contre les violences basées sur le genre.

Cette approche s’inscrit dans un contexte où la sexualité reste taboue et la planification familiale est peu répandue. Un tiers des femmes deviennent mère avant leur 20e anniversaire, et 66 % d’entre elles affirment que la grossesse n’est pas désirée. Selon les chiffres officiels, 3 femmes sur 10 sont touchées par des violences basées sur le genre, mais la prévalence réelle est sensiblement plus élevée. La tolérance sociétale de ces violences, les traumatismes subis, la stigmatisation des victimes ou encore les difficultés d’accès aux services d’aide et aux informations dissuadent les survivantes à déclarer des cas d’abus.

Espace Presse

Antoine Morata
responsable communication
+41 (0)32 725 36 16
+41 (0)78 854 32 65
antoine.morata@medecinsdumonde.ch
accéder à l’espace presse