Guerre en Ukraine

Ukraine : 7 mois d’intervention d’urgence

Malgré la situation extrêmement difficile, nos équipes continuent de travailler et de fournir des soins de santé primaire, du soutien psychologique et du matériel médical.

Personnel de Médecins du Monde sur le terrain

Nouvelles escalades de la violence

Dnipro, Kiev, Lviv et Ternopil, villes fortement peuplées d’Ukraine, ont été attaquées le lundi 10 octobre au moyen d’armes explosives à large portée, tuant au moins 19 civils et faisant plus de 100 blessé·es. Une semaine plus tard, Kiev a à nouveau été la cible de drones kamikazes et de bombardements, tout comme les villes de Dnipro et Jytomyr, faisant au moins 11 victimes supplémentaires.

Les infrastructures essentielles ciblées

Plusieurs biens civils ont été détruits lors de ces deux attaques majeures, notamment une aire de jeux pour enfants, plusieurs maisons et des infrastructures énergétiques, entrainant des pannes de courant et des perturbations dans les domaines de l’eau, de l’électricité et des communications. 30% des centrales électriques du pays ont été détruites en une semaine, provoquant des coupures de courant majeures à l’approche de l’hiver et privant ainsi un millier de localités ukrainiennes d’électricité.

Médecins du Monde condamne avec la plus grande fermeté ces escalades de violence en Ukraine. Les civils et les infrastructures civiles ne sont pas des cibles.

 

7 mois d’intervention d’urgence

Dès le premier jour de l’invasion, Médecins du Monde a mis en place ses interventions d’urgence sur le terrain. La présence du réseau Médecins du Monde en Ukraine depuis 2015 a permis aux équipes de réagir rapidement face à la situation. En plus des équipes existantes sur place, MdM a déployé des équipes d’urgence en Ukraine et dans les pays voisins (Pologne, Slovaquie, Roumanie et Moldavie) pour apporter un soutien supplémentaire aux victimes de guerre.

Des réfugié·es dans le centre d’accueil de Mlyny, près de la frontière ukrainienne. ©Didier Assal / MdM France

Soins de santé primaire, santé sexuelle et reproductive et pédiatrie

Dans les centres de santé comme dans les cliniques mobiles, notre personnel soignant a fait face à un flux ininterrompu de patient·es : Médecins et sages-femmes ont dispensé des soins à plus de 6’000 personnes. Parmi elles, des centaines de femmes ont bénéficié de soins de santé sexuelle et reproductive (suivi de grossesse, planification familiale, dépistage).

Soutien psychologique

  • 3’781 personnes ont bénéficié de séances de thérapie individuelle
  • 3’622 personnes ont participé à des séances de thérapie de groupe

Soutien aux établissements de santé par l’envoi de convois médicaux

  • 99 établissements de santé et espaces pour personnes déplacées internes soutenus
  • Plus de 112 tonnes de médicaments et de matériel médical ont été acheminés sur le terrain
  • 844’210 personnes ont bénéficié de dons de matériel
Personnel comptant les boites

Une employée de Médecins du Monde dans la division du centre d’assistance médicale et sanitaire primaire Hostomel dans le village de Horenka. ©Pietro Chekal / Médicos del Mundo