Une population asphyxiée

Dans un contexte de violences accrues, le 30 mars marque un an depuis les manifestations de la grande marche du retour

Médecins du Monde et les ONG membres d’AIDA – Association of International Developement Agencies – appellent Israël à mettre fin à l’usage excessif de la force et au blocus de la bande de Gaza

Le 30 mars 2019 marquera le premier anniversaire des manifestations de la Grande marche du retour (GMR) à Gaza.

Le 18 mars dernier, la Commission d’enquête indépendante de l’ONU a présenté au Conseil des droits de l’homme un rapport sur les manifestations organisées dans les Territoires palestiniens occupés. Ce rapport fait état d’une violation des droits humains et du droit international humanitaire de la part des forces israéliennes. Des manifestants civils ne faisant pourtant pas preuve d’hostilité et ne présentant pas de menace particulière ont été délibérément tués ou gravement blessés.

Depuis le début des manifestations à Gaza, 266 Palestiniens ont été tués, dont 47 enfants et 3 membres du personnel soignant, et plus de 29 000 ont été blessés, d’après des chiffres publiés par les Nations Unies. Le système de santé, déjà surchargé dans la bande de Gaza, a été frappé par l’afflux massif de blessés et l’augmentation exponentielle de besoins en matière d’assistance médicale.

LIRE LA SUITE DE L’APPEL 
VERSION PDF  AIDA Gaza

 

Espace Presse

Antoine Morata
responsable communication
+41 (0)32 725 36 16
+41 (0)78 854 32 65
antoine.morata@medecinsdumonde.ch
accéder à l’espace presse