Enfants et détention

Les enfants, premières victimes de 50 années d'occupation

1967-2017. Depuis 50 ans, l’armée israélienne occupe les Territoires palestiniens de Jérusalem-Est, de la Cisjordanie, de Gaza et du Plateau du Golan. Symbole d’une souffrance quotidienne, l’occupation entraine de nombreuses violations des droits humains dont les conséquences sur la santé mentale sont désastreuses et affectent particulièrement les enfants et leurs familles. En Palestine, 50 % de la population a moins de 18 ans. Dans ce contexte, le projet Enfants et Détention de Médecins du Monde Suisse est construit sur un travail de rue quotidien et novateur auprès des jeunes ex-détenus.

Chaque année, 500 à 700 enfants palestiniens sont détenus par l’armée israélienne. En Palestine, plus de 80 % des enfants palestiniens détenus par les forces de sécurité israéliennes subissent des violences physiques durant leur arrestation, transfert ou interrogatoire (source UNICEF). Le non-respect de la Convention des Nations Unies relatives aux Droits de l’Enfant a des conséquences dramatiques sur les mineurs. A la sortie du système de détention militaire israélien, les enfants souffrent de multiples séquelles liées aux violences et aux humiliations infligées. Le sentiment d’insécurité est permanent, et les troubles de stress post traumatique omniprésents, entrainant le plus souvent un décrochage scolaire et une rupture des liens sociaux et familiaux. Le projet Enfants et Détention de Médecins du Monde Suisse favorise un soutien continu dans la réintégration familiale et sociétale après le traumatisme de l’enfermement.

 Auparavant, quand on me disait que les enfants palestiniens étaient tous traumatisés, je pensais que c’était faux, je n’acceptais pas cette idée. Je pensais que tout était normal : les enfants vont à l’école, ils jouent, ils mangent et ils dorment. En regard des symptômes exprimés par les enfants, j’ai changé d’avis. Beaucoup d’enfants palestiniens ont des problèmes scolaires et des problèmes d’attention, leur esprit est occupé.

Hunaida Iseed, psychologue intervenante sur le projet Enfants et Détention

Présent depuis plus de 20 ans en Palestine, Médecins du Monde Suisse met en place des projets concrets sur le terrain afin d’améliorer la santé mentale et les conditions de vie des mineurs, des familles et de la communauté. Les réponses proposées et l’expertise acquise mettent en lumière la parole des enfants, premières victimes d’une occupation humiliante.

Médecins du Monde Suisse publie une série de vidéos sur le projet Enfants et Détention dans le village de Beit Ummar et le camp de réfugiés de Al Arroub

 

Espace Presse

Antoine Morata
responsable communication
+41 (0)32 725 36 16
+41 (0)78 854 32 65
antoine.morata@medecinsdumonde.ch
accéder à l’espace presse