Des enfants pour cible

Médecins du Monde Suisse (MdM Suisse) est particulièrement  bouleversé  et attristé par le décès du jeune palestinien Murad, 16 ans, tué ce vendredi 17 mars par l’armée israélienne, dans le camp d’Al Arroub proche de la ville d’Hébron dans les Territoires Palestiniens Occupés. Les tirs ont également blessé grièvement Saif, qui est actuellement soigné à l’Hôpital d’Hébron. MdM Suisse condamne avec la plus grande fermeté l’usage disproportionné de la force contre les enfants et les adolescents.

Suivis par l’équipe de MdM Suisse dans le cadre du projet Enfants  et Détention, Murad, Saif et leurs familles font partie des Palestiniens exposés sans cesse à une violence chronique et aux effets dévastateurs de l’occupation israélienne en Cisjordanie. Murad, malgré son jeune âge, avait connu l’enfermement, tout comme les 200 mineurs actuellement détenus dans les prisons israéliennes.

Le comité et le personnel de MdM Suisse tiennent à témoigner de leur grande tristesse et expriment leurs plus sincères condoléances à la famille de Murad et à ses proches et souhaitent à Saif un prompt rétablissement.

Les enfants, premières victimes de l’occupation. Centré sur un travail social de rue auprès des enfants ex-détenus et de leurs familles, le projet Enfants et détention de Médecins du Monde Suisse accompagne les jeunes et propose des activités thérapeutiques et culturelles dans le gouvernorat d’Hébron. Chaque année, entre 500 et 700 enfants palestiniens de moins de 18 ans sont poursuivis par les tribunaux militaires israéliens après avoir été interrogés et détenus par l’armée israélienne. Les mauvais traitements ainsi que la stigmatisation subis après une détention génère des conséquences désastreuses sur la santé mentale des enfants.

Espace Presse

Antoine Morata
responsable communication
+41 (0)32 725 36 16
+41 (0)78 854 32 65
antoine.morata@medecinsdumonde.ch
accéder à l’espace presse