P.A.S.S. = Prévention & Accès aux Soins pour les travailleuses du Sexe

Des questions sur les risques liés au travail du sexe ?
Problèmes de santé
Droits et accès aux soins
Accès au réseau social et juridique
>  079 305 44 63, intervenante sociale Médecins du Monde

 

Les objectifs spécifiques du projet P.A.S.S. sont les suivants : faciliter l’accès aux lieux de soins et de dépistage du canton, renforcer les connaissances en matière de santé et diminuer les risques liés à l’exercice de la prostitution, renforcer les relations avec le réseau médical d’accueil, monitorer les activités et les résultats obtenus, recueillir des données sur la population-cible et ses besoins en matière de santé et sensibiliser les acteurs cantonaux de santé à la problématique des travailleuses du sexe. Les bénéficiaires du projet P.A.S.S. sont majoritairement des femmes, dont plus de 80% sont migrantes. La prostitution de rue est soumise à restriction dans le canton de Neuchâtel, une cinquantaine de salons de massages concentrent le travail du sexe pour environ 200 personnes se prostituant. Chaque année, on dénombre près de 800 personnes qui transitent par les salons neuchâtelois.

Une population discrète et oubliée

Le projet P.A.S.S. de Médecins du Monde répond à une demande réelle car il s’inscrit dans un cadre nouveau où il n’existe pas de mesures spécifiques concernant la santé pour cette population qui ne bénéficie d’aucun soutien. En effet, l’état de santé des travailleuses du sexe dans le canton n’est pas connu et aucune étude n’y a été menée. Les seules données émanent des contrôles effectués par la Police neuchâteloise ou l’OFCO (Office de Contrôle du Service de l’Emploi) et laissent supposer que les connaissances des travailleuses du sexe sont limitées en termes de prévention.

Votre engagement sauve des vies !