En Grèce, le premier cas confirmé de Covid-19 est apparu en février 2020. Rapidement, trois établissements accueillant des migrants sur le continent ont signalé des cas, tandis que sa propagation au sein de la population grecque, tant sur le continent que dans les îles, s’est poursuivi. A la mi-mai, on comptait 197 cas confirmés parmi les demandeurs d’asile du pays − dont les premiers cas détectés parmi les demandeurs d’asile de l’île de Lesbos − et autant de cas placés en quarantaine.

Manque de matériel et de ressources humaines

Le pays est confronté à une pénurie de capacités de dépistage, ainsi que de lits pour les soins intensifs critiques (moyenne de 6,3 lits pour 100’000 personnes contre une moyenne de 11,5 dans l’Union européenne). Sur les 605 unités de soins intensifs officiellement en service selon l’agence nationale de santé publique, seules 557 étaient fonctionnelles au mois de juin en raison d’un manque de personnel.

Malgré un ratio élevé de médecins pour 100’000 personnes, la Grèce compte parmi les pays de l’Union européenne où les besoins en matière de santé sont les moins traités, un ménage sur dix déclarant ne pas pouvoir se faire soigner en cas de besoin. Les services de santé disponibles sont fortement concentrés dans les centres urbains, tandis que les zones rurales sont confrontées à des pénuries de personnel et d’infrastructures.

En raison de la pandémie, nos opérations sont ciblées sur les personnes les plus vulnérables qui sont marginalisées. Sachant que toute crise a un impact sur la vie de ces personnes, nous travaillons intensivement là où la distanciation sociale, l’accès aux services médicaux et la couverture des besoins de base ne sont pas possibles

CHRISTINA TSOROU, INFIRMIÈRE POUR MÉDECINS DU MONDE GRÈCE

Réponse à la Covid-19

La réponse à la Covid-19 de Médecins du Monde repose sur trois piliers thématiques : la sensibilisation, la prévention et la protection au sein des communautés ; l’appui aux structures de santé ; le soutien et les soins de santé mentale pour le personnel de première ligne et la population.

A la mi-septembre 2020, Médecins du Monde a distribué 4310 kits d’hygiène (c’est-à-dire 4310 désinfectants pour les mains, 8620 masques et 4310 savons) à 4546 bénéficiaires du programme en Grèce.

Nécessité du maintien des programmes réguliers

Parallèlement, il est essentiel pour Médecins du Monde de maintenir les programmes réguliers en apportant une aide essentielle à la population grecque et immigrée. Une suspension des activités de soutien au travail de santé communautaire, aux installations sanitaires et aux services de santé spécialisés aurait des conséquences désastreuses.

S'engager et faire un don