Basée sur une approche participative, l’intervention de Plan International et Médecins du Monde met les jeunes vivant ou travaillant dans le marché de Dantokpa au cœur de ses activités afin d’en faire des acteurs et actrices de changements durables. Elle vient compléter les actions menées par Médecins du Monde depuis plus de 6 ans dans les quartiers environnant le marché de Dantokpa. Elle permet de renforcer le travail de prévention et de prise en charge des violences basées sur le genre auprès d’une population spécifique, particulièrement exposée et vulnérable face à la violence.

Structures d’assistances parajuridiques

Deux équipes de 30 jeunes filles et garçons, directement issues de la communauté, sont formées en matière de droits et de sécurité. Elles endossent un rôle de conseillers quotidiens pour les enfants (du plus jeune âge, jusqu’à 18 ans) et les accompagnent dans la connaissance de leurs droits fondamentaux.

A travers leur action au quotidien dans le marché et ses quartiers environnants, ces équipes accompagnent les enfants victimes de violences ou en conflit avec la loi afin qu’ils bénéficient d’une prise en charge juridique. Ils mettent également en œuvre des programmes éducatifs destinés à sensibiliser leurs pairs à la connaissance de leurs droits.

Initiatives de lutte contre l’insécurité

Ce projet étant fondamentalement participatif, Médecins du Monde va également aller à la rencontre des jeunes et les inviter à cartographier leurs problèmes de sécurité dans le but de mettre en œuvre des initiatives pertinentes de lutte contre l’insécurité dans leurs zones de travail et d’habitation.

A la suite de sessions de théâtre-forum sur les questions des droits, de l’égalité des genres et de l’autonomisation des femmes, un diagnostic participatif avec les jeunes de 15 à 25 ans sur leur propre sécurité sera organisé. Sur la base d’une restitution communautaire des résultats de ce diagnostic, un plan d’action d’initiatives de sécurité axées sur les jeunes va être élaboré.

Grâce à ces différentes initiatives, ces jeunes se sentent intégrés socialement, participent activement aux décisions qui concernent leurs vies et sont capables de prévenir la violence, le harcèlement et les abus dans le marché et les communautés environnantes.

Les autres projets du pays

  • Améliorer les conditions de vie et de santé des enfants
  • Prévention et prise en charge des grossesses précoces
  • Prévention et prise en charge des violences basées sur le genre