Dans le camp de réfugiés Kutupalong-Balukhali dans le district de Cox’s Bazar au Bangladesh, 700’000 Rohingyas vivent entassés sur 13 km2 (en comparaison, la superficie de la ville de Neuchâtel est de 17,45 km2). Dans ces conditions, les mesures d’hygiène et les règles de distanciation sont particulièrement compliquées à tenir. Elles sont pourtant indispensables pour éviter la catastrophe sanitaire.

Présent à Cox’s Bazar depuis 2017, le réseau Médecins du Monde s’efforce depuis trois ans d’assurer une intervention globale dans le domaine de la santé, en capitalisant sur son expertise technique en santé reproductive et sexuelle, santé mentale et violence basées sur le genre.

Tout en maintenant son programme de base, essentiel pour l’accès à la santé de la population Rohingya, nos équipes ont mis en place de nouvelles activités pour endiguer la propagation du Covid-19. Médecins du Monde sensibilise les habitants aux mesures d’hygiène et aux règles de distanciation, fournit des équipements de protection au personnel de santé et à la population, et met en place un suivi en santé mentale.

S'engager et faire un don