EN BREF

La fièvre de Lassa est une fièvre hémorragique virale aiguë qui sévit en Afrique occidentale. En 2017, le projet de Médecins du Monde Suisse vise à rendre fonctionnel le centre d’isolement situé dans la ville de Parakou, dans le nord du Bénin. Notre action forme les acteurs opérationnels et décisionnels aux ripostes de la fièvre de Lassa, endémique au Bénin. L’équipe de Médecins du Monde déployée sur le terrain fait valoir une expertise particulière acquise notamment lors de la gestion de l’épidémie d’Ebola en 2014 en Sierra Leone et lors d’une première phase d’identification en mars et avril 2016 au Bénin.

lassa_1_web

LE PROJET

Projet réalisé avec le soutien de : Canton de Genève, DDC
Projet réalisé en partenariat avec : Ministère de la Santé du Bénin

Le projet d’appui à la riposte des épidémies de fièvres hémorragiques prépare les acteurs béninois à assurer un fonctionnement optimal du Centre de Traitement et d’isolement à Fièvre Hémorragique dans la ville de Parakou. Pour Médecins du Monde Suisse, il s’agit d’anticiper l’urgence possible d’une flambée par la mise en place de structures, de matériel adapté et de personnel qualifié. La formation se déroule à Parakou, seul centre d’isolement construit au Bénin.

En formant 75 cadres institutionnels du Ministère de la Santé et les 12 personnes constituant l’équipe de Riposte Nationale aux Fièvres Hémorragiques, Médecins du Monde Suisse s’adresse à l’ensemble de la population béninoise potentiellement à risque de fièvres hémorragiques.

Le fonctionnement d’un centre de traitement de fièvres hémorragiques et les procédures opérationnelles à mettre en place sont très spécifiques. L’Engagement de Médecins du Monde permet de renforcer les capacités des acteurs institutionnels et d’identifier les besoins non couverts en équipement, matériel et personnel en cas de flambée de fièvre hémorragique. Le projet vise dans le même temps à améliorer la capacité et les connaissances d’une unité spécialisée formée par Médecins du Monde en 2016 : l’Equipe de Riposte Nationale aux Fièvres Hémorragiques. Ce projet d’urgence s’inscrit dans un principe de durabilité chère à l’association.

Un protocole strict et des compétences transversales

Le protocole strict indispensable à la prise en charge de la fièvre hémorragique à virus Lassa est identique aux démarches à appliquer pour contrôler une flambée du virus Ebola: organisation spatiale particulière, matériel adapté et personnel spécialisé. La différence principale est le traitement de la fièvre de Lassa avec un médicament antiviral, la ribavirine. Ainsi, notre démarche s’inscrit dans le développement de compétences transversales dans l’organisation de la riposte à d’autres fièvres hémorragiques.

EN SAVOIR PLUS

La fièvre hémorragique de Lassa est une infection virale hémorragique aiguë causée par le virus Lassa, endémique dans plusieurs pays de l’Afrique de l’Ouest (Nigéria, Sierra Léone, Guinée et Libéria). Cette infection zoonotique est propagée principalement par un rongeur originaire d’Afrique subsaharienne. La transmission à l’homme se fait par le contact avec le rongeur infecté ou sa consommation, ou par la consommation de nourriture ou d’eau contaminée. La contagion interhumaine se produit également lorsqu’il y a un contact avec des fluides corporels d’un patient infecté. On estime que 100’000 à 300’000 individus sont infectés chaque année dans les pays endémiques. Le taux de mortalité parmi les patients symptomatiques hospitalisés se situe entre 15 et 20% mais pourrait s’élever à 90% pour les femmes enceintes.

Historique de l’intervention de Médecins du Monde

Le développement d’un projet de réponse à l’urgence par Médecins du Monde Suisse au Bénin répond à une demande des autorités sanitaires béninoises.

En effet, le Bénin a connu deux flambées de fièvre hémorragique à virus Lassa, durant lesquelles les soignants sont particulièrement à risque. Lors de la première, en octobre 2014, 14 cas dont 8 décès ont été enregistrés. La seconde, plus longue et plus importante, s’est déroulée de janvier à mars 2016, 54 cas dont 28 décès sont déclarés.

En mars 2016, une requête du Directeur Départemental de la Santé a été faite auprès de Médecins du Monde pour apporter son expertise dans la cadre de la gestion du centre d’isolement et de prise en charge de cas de fièvre Lassa. L’organisation a répondu positivement à cette demande. Un projet d’urgence Lassa est alors lancé en partenariat avec Médecins du Monde Espagne, forte d’une expertise considérable sur la gestion des fièvres hémorragiques lors de l’épidémie d’Ebola en 2014 en Sierra Léone. Une équipe de prise en charge complète (sanitaire, hygiène, logistique) est formée pour mener une mission d’identification des besoins et mettre en place le présent projet.

 

 

projet suivant La Maison du Soleil