EN BREF

Présente en Palestine depuis 1994, Médecins du Monde Suisse a développé une réelle expertise pour intervenir dans cette zone. De 1994 à 1996, Médecins du Monde Suisse a agi en soutien au projet de santé mentale à l’orphelinat de Tulkarem ; en 1995, elle a organisé à Jérusalem la deuxième conférence Israélo-palestinienne sur la santé. Entre 2006 et 2008, Médecins du Monde Suisse a mis en place des activités de soutien et de renforcement des compétences psychosociales auprès d’une bibliothèque communautaire. Depuis 2009, elle appuie la mise en place de structures de référence en psychiatrie infanto-juvénile. Aujourd’hui, Médecins du Monde Suisse poursuit son action en faveur des enfants et des adolescents, premières victimes du conflit.

LE PROJET

Projet réalisé avec le soutien de : Chaîne du Bonheur, DDC, Agence française de développement, Latitude 21
Projet réalisé en partenariat avec : Centrale Sanitaire Suisse Romande, Palestinian Medical Relief Society, Palestinian Counseling Center, Palestinian Ministry of Health

 

Depuis son ouverture en avril 2010, le centre communautaire de santé mentale pour enfants et adolescents d’Halhul connaît un nombre croissant de patients: aujourd’hui, on compte plus de 200 consultations par mois. Il soutient les familles vulnérables de la banlieue d’Hébron par une approche holistique de l’enfant.

Depuis 2004, le Ministère de la Santé palestinien met en œuvre son plan national de développement des services de santé mentale au niveau communautaire. L’intervention de Médecins du Monde Suisse dans sa phase initiale consistait à soutenir le Ministère dans la mise en place du premier Centre de santé mentale pour enfants et adolescents de Cisjordanie. Située à Halhul dans le district d’Hébron, la structure est un centre pilote qui sert de modèle et de centre de formation en pédopsychiatrie pour d’autres centres de santé mentale.

P1040592

Aujourd’hui, le Ministère de la Santé reconnaît l’importance d’une prise en charge spécifique et spécialisée pour enfants et adolescents et le rôle essentiel de ce centre-pilote et de son équipe à Halhul. Les activités du centre se sont également étendues à la communauté pour sensibiliser la population à la santé mentale et combattre la stigmatisation, mais aussi renforcer la capacité de prise en charge des enfants avec des troubles mentaux par leur famille.

Un travail de capitalisation sur les expériences de mise en place du centre à Halhul ainsi qu’une analyse approfondie du nouveau centre à Naplouse ont permis la définition d’une approche adaptée au Gouvernement de Naplouse. Un partenariat fort avec Médecins du Monde France, reconnue pour son travail communautaire et au niveau des centres de santé de premier niveau à Naplouse, assure une continuité des soins de santé mentale.

EN SAVOIR PLUS

Depuis 20 ans, Médecins du Monde Suisse tente de panser les plaies physiques et psychiques de la population palestinienne. Pris à parti au centre d’un conflit entre un peuple occupé et une puissance militaire occupante, l’ensemble des acteurs qui travaillent sur le terrain se pose la question de leur efficacité, alors que le traitement curatif des souffrances et des douleurs est connu depuis longtemps. Si le remède est bien politique et non humanitaire, Médecins du Monde Suisse poursuit son engagement et développe de nouvelles activités.

P1040809_web

Depuis 2014, une veille sanitaire est organisée dans les camps de réfugiés palestiniens (750’000 personnes) visant à s’assurer que les besoins en matière de santé materno-infantile soient bien couverts par les différents acteurs de la santé de la zone et à mesurer l’impact de la réduction des financements des programmes de santé pour cette population-cible, permettant d’anticiper d’éventuels besoins non-couverts.

Durant l’été 2014, les événements liés à l’opération militaire israélienne « Bordure protectrice » ont nécessité de repenser l’intervention de Médecins du Monde Suisse afin d’offrir une réponse à la situation de crise, l’ensemble des équipes intensifient leurs activités. Durant 6 mois, Médecins du Monde Suisse a soutenu la ligne d’appels téléphoniques d’urgence pour les enfants de l’organisation Sawa. Cette helpline offre la possibilité d’obtenir un soutien et des conseils pour surmonter les événements extrêmement difficiles auxquels les enfants font face. Les activités de Sawa sont complémentaires au travail réalisé dans les centres de santé mentale pour enfants et adolescents.

projet suivant Enfants et détention