Médecins du Monde présente son projet P.A.S.S.

Prévention et Accès aux Soins pour les travailleuSEs du Sexe

Médecins du Monde ouvre un nouveau projet dans le canton de Neuchâtel en faveur des personnes se prostituant. Depuis le début de l’année, une équipe de Médecins du Monde va à la rencontre des travailleurSEs du sexe dans les salons de massage des trois villes du canton, Neuchâtel, La Chaux-de-Fonds et Le Locle. Le projet P.A.S.S. vise à faciliter l’accès à la santé et à transmettre des informations pertinentes par une intervention de proximité.  

La situation des personnes exerçant la prostitution est préoccupante et en particulier leur accès à la santé et aux soins. Les travailleurSEs du sexe sont concernées par différents facteurs de vulnérabilité tels que la précarité économique, la stigmatisation, l’isolement social, et la méconnaissance de la langue. Leur profession les expose à certaines maladies et en particulier au Sida et autres infections sexuellement transmissibles.

Des actions de prévention et d’information spécifiques à cette population manquaient dans le canton de Neuchâtel. Le projet permet de combler ces lacunes mais également de  mieux connaître les  attentes et les préoccupations des travailleurSEs du sexe. Un des objectifs est de prévenir les risques liés à cette activité par une sensibilisation aux moyens de protection à disposition. Médecins du Monde collabore avec le Groupe Sida Neuchâtel et les Centres de santé sexuelle du canton afin de fournir des conseils pertinents et actuels sur ces questions.   Au besoin, les personnes sont orientées vers le réseau socio-sanitaire existant si nécessaire. Médecins du Monde souhaite associer les travailleurSEs du sexe au projet, dans la perspective de renforcer leurs capacités d’auto-détermination et de promouvoir le respect de leur dignité.

Une révision de la Loi sur la prostitution et la pornographie dans le canton de Neuchâtel est actuellement en consultation et sera votée prochainement. Médecins du Monde appuie la révision et veillera à la mise en œuvre des aspects de prévention sanitaire et sociale contenus dans le projet. La nouvelle loi est claire et cohérente, elle évite les hypocrisies et assure une meilleure protection des personnes concernées par le travail du sexe.

Espace Presse

Antoine Morata
responsable communication
+41 (0)32 725 36 16
+41 (0)78 854 32 65
antoine.morata@medecinsdumonde.ch
accéder à l’espace presse