EN BREF

Médecins du Monde Suisse est engagé en Haïti depuis plus de 20 ans. Actif dans la région de Petit et Grand-Goâve ainsi que dans les reliefs montagneux des Mornes, l’association améliore l’accès aux soins des populations vulnérables, plus particulièrement les femmes et les enfants de moins de 5 ans. Médecins du Monde Suisse soutient l’Unité Communale de Santé Goâvienne (UCS) et appuie la supervision et la gestion au sein de l’Unité de stabilisation nutritionnelle de l’Hôpital Notre-Dame de Petit-Goâve.

PWH5733_web

LE PROJET

Projet réalisé avec le soutien de : DDC, Chaîne du Bonheur
Projet réalisé en partenariat avec : Unité Communale de Santé en Haïti, MdM Espagne

Dans un contexte d’instabilité politique continue dans la région goâvienne, les barrières d’accès aux soins y sont multiples. Depuis plusieurs années, l’action de Médecins du Monde Suisse améliore le fonctionnement du système de santé, par le renforcement des structures sanitaires et par l’amélioration de la prise en charge de la malnutrition.

Il s’agit aujourd’hui de confirmer les acquis de consolidation de l’Unité Communale de Santé goâvienne (UCS) en y renforçant les compétences locales, tout en maintenant une présence active sur le terrain. Médecins du Monde Suisse accompagne ainsi l’UCS afin de consolider ses capacités de gestion, appuyer la supervision et la gestion au sein de l’hôpital de référence de l’Unité de stabilisation nutritionnelle. Dans le même temps, Médecins du Monde Suisse s’active à favoriser la supervision des centres de santé de la zone goâvienne.

PWH6556_web

EN SAVOIR PLUS

Présente dans la région goâvienne depuis 1995, Médecins du Monde Suisse participe au renforcement des services de santé de la zone, en particulier dans les domaines des soins de base, de la santé materno-infantile et de la malnutrition.

Les événements de l’année 2010 en Haïti ont eu des conséquences désastreuses sur toute la population : Dans la précarité du contexte économique, politique et sanitaire haïtien, un tremblement de terre hautement médiatisé a eu lieu en janvier, et une épidémie de choléra a fait son apparition en octobre. Avec l’augmentation drastique de la malnutrition et les dommages aux structures sanitaires, Médecins du Monde Suisse a fait de la prise en charge de la malnutrition infantile une priorité dans sa réponse d’urgence. Toujours avec l’objectif transversal de renforcer les autorités et le personnel local de la zone goâvienne, les activités se sont focalisées sur le renforcement des structures de santé, la sensibilisation de la population locale aux problématiques de santé publique et la mise sur pied d’un centre de traitement du choléra lors de l’épidémie.

Dans une perspective de développement de projets pérennes plus que d’intervention d’urgence ponctuelle, Médecins du Monde a continué son implication dans la région les années suivantes avec notamment le développement de programmes pour renforcer l’UCS goâvienne et la prise en charge de la malnutrition.

En octobre 2016, le passage de l’ouragan Matthew a frappé le pays avec un système de soins de santé fragile. Cet événement a encore aggravé la situation de santé des populations les plus vulnérables. L’équipe de Médecins du Monde Suisse, présente à Petit-Goâve lors des intempéries, a tout de suite répondu aux sollicitations des autorités locales pour agir face à l’urgence.

projet suivant Après Matthew